Le step ou stepper est une partie fondamentale du fitness, devenue actuellement très populaire. Il doit son appellation au matériel associé. C’est une activité basée en quelque sorte sur les marches en plastique. Nous allons en connaître davantage au travers de cet article.

Une petite historique du step

Ayant vu le jour aux U.S.A en 1986, le step a été très reconnu et pratiqué dans les années 80 et 90 avant d’intégrer dans des méthodes plus ludiques telles que la Zumba,… Actuellement, il est même proposé dans de nombreux cours de fitness vu qu’il s’agisse d’une discipline physique complète. Même s’il n’y a plus de cours de « step » proprement dit, la plupart des entraînements de fitness utilisent des steppers ou du moins leur équivalent.

Le step est une sorte de marche amovible, classée au rang des activités de la danse et d’aérobic. Il ne requiert que peu de matériel, qui permet de réaliser une petite « marche » individuelle dénommée « Step ». Cette pratique a conquis autant de pratiquant dû fait qu’elle est très efficace en engendrant rapidement la brûlure musculaire durant les mouvements.

En quoi consiste réellement le step ?

Le step consiste à se déplacer à pas de marche, en montant ou descendant d’un plateau horizontal antidérapant et autour de celui-ci. Différents mouvements sont enchainés simultanément sous une musique rythmée, comme des mouvements de jambes, du haut du corps, impliquant surtout les bras ainsi que des petits haltères.

Une séance de step doit débuter par une phase d’échauffement de manière progressive au niveau des muscles et des articulations, et des étirements après. Il existe le « basic step » qui assume des pas plus simples et le « double step touch » des pas plus compliqués. Il est également possible de réaliser différentes compositions, voire des chorégraphies. Mais même si l’effort durant cette activité est centré sur les jambes, il ne faut pas en aucun cas délaisser les bras. Ces derniers peuvent être croisés, mis en l’air ou le long du corps… en fonction des figures réalisées.

Les bienfaits du step

Le step a pour but de travailler des mouvements avec une fréquence cardiaque élevée (en zone aérobie). Cela permet de développer l’endurance du système cardio-vasculaire du pratiquant. C’est idéal pour améliorer le souffle, voire même la condition physique en général.

La réalisation des différents mouvements engendre une dépense énergétique importante et met à rude contribution les jambes, les muscles de la cuisse et des fessiers. D’autres actions travaillent le haut du corps. A l’issue, toute la masse musculaire est renforcée.

Le step est parfois utilisé pour brûler une qualité importante de calories, d’où des graisses pour ceux qui souhaitent perdre du poids. De plus, sa pratique se fait de manière ludique, ce qui permet de motiver davantage ses adeptes.

 

Pour conclure, vous comprenez maintenant ce que renferme réellement le « step » et ses bienfaits. Mais pour éviter tout risque de blessure et d’incident, il faut suivre les règles de sa bonne pratique, installer correctement les appareils et s’équiper des matériels adaptés.